STRATEGIE D'ECHANTILLONNAGE

La stratégie d’échantillonnage consiste en la rédaction d’un rapport initial permettant de définir, en fonction du périmètre d’investigation et du nombre de zones homogènes (parties d’un immeuble ayant des caractéristiques similaires en termes de nature et dégradation des matériaux contenant de l’amiante, de protection, d’exposition à la circulation de l’air, etc.), le nombre de prélèvements à réaliser et leurs conditions de réalisation : type de mesures, sur opérateur/ en statique, lieux des prélèvements, durée, fréquence et moment opportun du prélèvement.

Vous êtes concernés par ces activités en cas de travaux de désamiantage, dans le cadre de travaux de sous-section 4, dans le cadre de la vie des immeubles lorsque des matériaux des listes A et B contenant de l’amiante ont été repérés (surveillance périodique, vérification des mesures conservatoires).

Notre équipe de responsables stratèges saura vous accompagner tout au long de votre processus. La remise de vos plans de retrait et de vos diagnostics Amiante ainsi qu’une visite des lieux leur permettront de définir la stratégie la mieux appropriée conformément à la réglementation. Un responsable stratège vous sera désigné et vous accompagnera de l’élaboration de la stratégie à l’établissement du rapport final.

ENVIRONNEMENT / AMIANTE / Echantillonnage

Mesures d’empoussièrement en fibres d’amiante dans les immeubles bâtis (LAB REF 26)
OBJETCARACTÉRISTIQUEPRINCIPERÉFÉRENCE
Air intérieurEtablissement de la stratégie de prélèvement pour la détermination de la concentration en fibres d’amianteDéfinition de l’objectif de mesurage, Choix des emplacements de prélèvement,
Détermination de la durée de prélèvement et du nombre de prélèvements,
Sélection de la méthode de simulation à mettre en œuvre.
NF EN ISO 16000-7
GA X46-033

ENVIRONNEMENT / AMIANTE / Echantillonnage

Mesurages des niveaux d’empoussièrement de fibres d’amiante au poste de travail (LAB REF 28)
OBJETCARACTÉRISTIQUEPRINCIPERÉFÉRENCE
Air des lieux de travailEtablissement de la stratégie de prélèvement pour la détermination de la concentration en fibres d’amianteDéfinition de l’objectif de mesurage
Choix des emplacements de prélèvement en fonction du type d’activité
Détermination de la durée de prélèvement et du nombre de prélèvements
NF EN ISO 16000-7
GA X46-033
NF X 43-269

ENVIRONNEMENT / AMIANTE / Echantillonnage

Détermination de la concentration en fibres d'amiante dans l'air ambiant (HP ENV)
OBJETCARACTÉRISTIQUEPRINCIPERÉFÉRENCE
Air ambiant
(travaux sur enveloppe du bâtiment, VRD)
Etablissement de la stratégie de prélèvement pour la détermination de la concentration en fibres d’amianteDéfinition de l’objectif de mesurage (en relation avec la nature des sources)
Choix des emplacements de prélèvement
Détermination de la période et de la durée de prélèvement
Détermination du nombre de prélèvements
NF EN ISO 16000-7
GA X46-033

PRELEVEMENTS

Le prélèvement est réalisé par du personnel formé et habilité au risque amiante, au port des EPI (équipements de protection individuelle), aux entrées de zones et sont sensibilisés aux stratégies de prélèvement.

Le prélèvement est réalisé selon les conditions définies par la stratégie, conformément aux normes NF X 43-050 et XP X 43-269, et en s’appuyant sur le guide d’application GA X 46-033 qui distingue 25 mesures (les plus courantes : A-surveillance périodique, G-Etat initial, U-1ère restitution, Y-2ème restitution, I, J, K-sur opérateur, etc.)
Les prélèvements sont réalisés à l’aide de pompes (individuelles ou en postes fixes) où l’air est prélevé sur des filtres-membranes sachant que les prélèvements peuvent être de courte durée (de 1 à 2 heures) ou de longue durée (24 heures).

Cette activité nécessite une planification journalière et une forte réactivité, compte tenu des enjeux financiers et liés à la sécurité de nos clients. Aujourd’hui, notre souplesse et notre réactivité sont de véritables atouts permettant de répondre aux demandes de plus en plus pointues de nos clients.

ENVIRONNEMENT / AMIANTE / Prélèvement

Mesures d’empoussièrement en fibres d’amiante dans les immeubles bâtis (LAB REF 26)
OBJETCARACTÉRISTIQUEPRINCIPERÉFÉRENCE
Air intérieurPrélèvement pour la détermination de la concentration en fibres d’amiantePrélèvement statique par pompage sur membrane filtranteNF X 43-050

ENVIRONNEMENT / AMIANTE / Prélèvement

Mesurages des niveaux d’empoussièrement de fibres d’amiante au poste de travail (LAB REF 28)
OBJETCARACTÉRISTIQUEPRINCIPERÉFÉRENCE
Air des lieux de travailPrélèvement en vue de la détermination de la concentration en fibres d’amiantePrélèvement individuel ou statique par pompage sur membrane filtranteNF X 43-269

ENVIRONNEMENT / AMIANTE / Prélèvement

Détermination de la concentration en fibres d'amiante dans l'air ambiant (HP ENV)
OBJETCARACTÉRISTIQUEPRINCIPERÉFÉRENCE
Air ambiant
(travaux sur enveloppe du bâtiment, VRD)
Prélèvement en vue de la détermination de la concentration en fibres d'amiantePrélèvement statique par pompage sur membrane filtranteNF X 43-050

ANALYSES

Dans le cadre des mesures dans les immeubles bâtis et au poste de travail, suite aux prélèvements réalisés par nos techniciens, la préparation des échantillons et l’analyse sont réalisés au sein de notre laboratoire permettant ainsi la remise des résultats par rapport aux délais prédéfinis et l’élaboration du rapport final.

Dans le cadre de l’identification d’amiante dans les matériaux, suite aux prélèvements réalisés (par nos soins ou par le client), la préparation des échantillons et l’analyse sont réalisés au sein de notre laboratoire. Le rapport d’analyse est donné au client dans les délais prédéfinis. Les analyses sont réalisées par microscopie électronique à transmission équipée d’un analyseur en dispersion d’énergie des rayons X.

En complémentarité de ces analyses, dans le cadre des travaux de désamiantage, la société PRELEVAIR propose les mesures des matières en suspension dans les eaux de lavage de décontamination (hors accréditation COFRAC – selon la norme EN 872).

ENVIRONNEMENT / AMIANTE / Essais physiques

Mesures d’empoussièrement en fibres d’amiante dans les immeubles bâtis (LAB REF 26)
OBJETCARACTÉRISTIQUEPRINCIPERÉFÉRENCE
Air intérieurDétermination de la concentration en fibres d’amiantePréparation des grilles après calcination (méthode indirecte)
Comptage par microscopie électronique à transmission équipée d’un analyseur en dispersion d’énergie des rayons X (META)
NF X 43-050

ENVIRONNEMENT / AMIANTE / Essais physiques

Mesurages des niveaux d’empoussièrement de fibres d’amiante au poste de travail (LAB REF 28)
OBJETCARACTÉRISTIQUEPRINCIPERÉFÉRENCE
Air des lieux de travailDétermination de la concentration en fibres d’amiantePréparation des grilles après calcination (méthode indirecte)
Comptage par microscopie électronique à transmission équipée d’un analyseur en dispersion d’énergie des rayons X (META)
NF X 43-050

ENVIRONNEMENT / AMIANTE / Essais physiques

Détermination de la concentration en fibres d'amiante dans l'air ambiant (HP ENV)
OBJETCARACTÉRISTIQUEPRINCIPERÉFÉRENCE
Air ambiant
(travaux sur enveloppe du bâtiment, VRD)
Détermination de la concentration en fibres d'amiantePréparation des grilles après calcination (méthode indirecte)
Comptage par Microscopie Electronique à Transmission équipée d'un Analyseur en dispersion d'énergie des rayons X (META)
NF X 43-050

ENVIRONNEMENT / AMIANTE / Essais physiques

Recherche d'amiante dans les échantillons massifs (LAB GTA 44)
OBJETCARACTÉRISTIQUEPRINCIPERÉFÉRENCE
Matériaux et produits du bâtiment susceptibles de contenir de l'amiante ajouté intentionnellement :

- Plâtres
- Cellulose
- Ciment / Carbonates
- Polymères
- Hydrocarbonés
Détection et identification de fibres classées "amiante" intentionnellement ajoutéesPréparation par traitement par calcination et / ou attaque chimique et / ou mécanique
Détection et identification par Microscopie Electronique à Transmission équipée d’un Analyseur en dispersion d’énergie des rayons X (META)
Méthode interne de préparation : INS041

NF X 43-050 (parties utiles de la norme)

Arrêté du 6 mars 2003 relatif aux compétences des organismes procédant à l'identification d'amiante dans les matériaux et produits

Test d'ajustement (FIT-TEST)

Principe général

Afin de protéger efficacement un travailleur, son appareil de protection respiratoire doit être ajusté et former ainsi un joint étanche avec le visage. L’air contaminé (amiante, plomb au autre polluant) ne pourra pénétrer à l’intérieur de la pièce faciale par le pourtour du masque.

Il est nécessaire et obligatoire de procéder à des essais d’ajustement (« fit test ») au moment du choix initial du masque, avant de l’utiliser en milieu de travail et chaque fois que le choix de l’appareil de protection respiratoire est modifié ou qu’un changement dans la condition physique de l’utilisateur peut en affecter l’étanchéité (par exemple, une perte ou un gain de poids significatif, une cicatrice, des modifications de la dentition). Ces essais doivent être répétés fréquemment.

Les essais d’ajustement consistent à mettre en situation l’utilisateur d’un appareil de protection respiratoire et à mesurer quantitativement l’infiltration au moyen d’un système de détection. Ils permettent de mesurer quantitativement le facteur de protection réel assuré par l’appareil de protection respiratoire. Les essais sont faits à l’aide d’un appareil spécialement conçu pour mesurer la quantité de particules qui pénètre à l’intérieur de la pièce faciale de l’appareil de protection respiratoire. On compare alors la concentration des particules dans l’air ambiant avec la concentration à l’intérieur de la pièce faciale pour déterminer le facteur de protection offert par la pièce faciale.

Réglementation

Article 2 de l’Arrêté du 7 mars 2013 relatif au choix, à l’entretien et à la vérification des équipements de protection individuelle utilisés lors d’opérations comportant un risque d’exposition à l’amiante.

« L’employeur s’assure que les appareils de protection respiratoire (APR) sont adaptés aux conditions de l’opération ainsi qu’à la morphologie des travailleurs, notamment en réalisant un essai d’ajustement ».

Nos Métiers